Études de marché

 Le marché des aménagements cyclabes

LE VÉLO, SE DÉPLACER AUTREMENT ET PLUS SOBREMENT

Afin de respecter les engagements nationaux en matière de décarbonation, le secteur des transports devra fortement réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES), puisqu’il en est à l’origine d’environ un tiers. Le vélo constitue une alternative bas carbone à la voiture, notamment pour les déplacements quotidiens de courte distance. Cependant, afin de promouvoir sa pratique, encore assez faible aujourd’hui, un réseau d’infrastructures cyclables adaptées et sécurisées est indispensable.

Les entreprises de Travaux Publics se placent au cœur de l’aménagement des pistes cyclables. Elles possèdent une expérience bien établie dans le domaine et une bonne maîtrise des connaissances techniques. Elles ont la capacité de s’adapter aux évolutions du marché et d’innover pour répondre aux exigences environnementales. Les moyens financiers disponibles pour développer le réseau cyclable sont par ailleurs nombreux, ce qui fait de ce marché une opportunité prometteuse pour l’activité du secteur.

L’aménagement des pistes cyclables constitue ainsi un marché d’avenir, attractif pour le secteur des Travaux Publics, mais aussi essentiel pour accompagner la France dans sa trajectoire bas carbone.

 Le marché du recyclage des friches

LES FRICHES : UN ATOUT FONCIER POUR AMENAGER PLUS SOBREMENT

Si l’on souhaite s’aligner sur la trajectoire de zéro artificialisation nette à horizon 2050, la façon d’aménager nos territoires doit évoluer. A plus court terme, d’ici 2030, le rythme de consommation d’espaces devra être divisé par deux, par rapport à la décennie précédente. Dans ce contexte, le recyclage de friches constitue une solution d’aménagement qui permet de concilier les enjeux de développement urbain avec ceux de l’artificialisation des sols. Elle se base sur une logique de« reconstruire la ville sur la ville » et s’oppose à celle de l’extension urbaine.

Les entreprises de Travaux Publics trouvent leur place dans ces opérations. Elles ont l’opportunité de se positionner sur différentes étapes de la reconversion, soit en amont, lors de travaux de remise en état (déconstruction et dépollution), soit en aval lorsqu’un projet d’aménagement est envisagé une fois la friche requalifiée. Elles maîtrisent les techniques de dépollution des sols, une étape indispensable dans la reconversion. Compte tenu du potentiel des friches à recycler, ce marché représente une opportunité prometteuse pour l’activité du secteur.  

Le recyclage des friches constitue un marché d’avenir, attractif pour le secteur des Travaux Publics, mais aussi indispensable pour accompagner la France dans sa transition écologique.

 Le marché du gaz renouvelable

LE BIOGAZ : SORTIR DE LA DEPENDANCE ENERGETIQUE ET CONTRIBUER A LA TRANSITION ECOLOGIQUE

Pour inscrire la France dans sa trajectoire bas carbone le secteur de l’énergie est crucial. Le développement de la filière du gaz renouvelable est indispensable pour accompagner la transition énergétique du pays et sortir de la dépendance au gaz importé. Le biométhane, obtenu par épuration du biogaz, est une alternative intéressante au gaz naturel. Il peut servir pour les mêmes usages, avec un impact environnemental réduit. En cohérence avec l’objectif de  » 10% d’énergies renouvelables dans la consommation finale de gaz « , la quantité de biométhane injectée dans les réseaux devra croître de manière importante et par conséquent le nombre de sites d’injection devra aussi augmenter, pour répondre aux nouveaux besoins. 

Les entreprises de Travaux Publics possèdent des compétences nécessaires au développement de la filière. Elles interviennent essentiellement pendant les phases de construction des unités de méthanisation et de raccordement aux réseaux de transport et de distribution de gaz. Les constants actuels et les besoins futurs attendus, en matière de production de gaz renouvelable, laissent entrevoir des perspectives de développement importantes pour l’activité des entreprises sur ce marché. 

La production et l’injection de biométhane constituent ainsi un marché d’avenir, attractif pour le secteur des Travaux Publics, mais aussi indispensable pour accompagner la France dans sa transition écologique.